Le choix de Google Drive et GDocs par rapport à Etherpad, NextCloud ou Collabora

Avant de créer notre première formation, nous avons étudié de nombreux outils aussi bien pour partager des fichiers et documents que pour les co-produire. Nous avons sélectionné Google Drive et Google Docs. Retour sur les raisons nous ayant ammenées à faire ce choix pour vous proposer d'abord ce qui se fait de mieux.

Le choix de Google Drive et GDocs par rapport à Etherpad, NextCloud ou Collabora

Tout d'abord, Google Drive et Google Docs sont les deux outils que nous utilisons le plus fréquemment et depuis de nombreuses années pour collaborer à distance et en complément de collaboration en présence. Nous en sommes très satisfaits car ils répondent à des besoins essentiels comme la facilité d’accès, la garantie de sauvegarde et de disponibilité, la rapidité de fonctionnement, même avec plusieurs utilisateurs en même temps, les possibilités de classement et de partage sur-mesure, sans oublier le prix puisque ce service d’un très haut niveau technique est accessible gratuitement en contrepartie de la création d’un compte.

 A la recherche d'une solution Open Source

En tant qu’acteurs et promoteurs de l’économie solidaire, des biens communs et donc des logiciels libres, avant de faire ce choix, nous avons testé des solutions libres qui permettent de produire et de partager facilement des écrits. Pour cela, il nous fallait aussi bien un logiciel d’édition en ligne qu’un logiciel de stockage et de classement des informations.

MyPads avec Framasoft

Pour aller au plus simple, nous avons commencé par Mypads.

Bien que très accessible à l’image des Pads, nous avons renoncé à cette solution car :

  • l’interface principale n’est pas très accessible pour le plus grand nombre
  • le suivi de commentaires sur ordinateur et mobile ne sont pas très ergonomiques
  • on ne peut pas stocker d’autres documents que des Pads
  • il manque des systèmes de notifications pour informer et mobiliser les collaborateurs

Etherpad avec NextCloud

Le couplage de Nextcloud et d’Etherpad permet de lever certaines de ces limitations comme les notifications. Par contre, le partage de documents avec un lien ouvert à tous pour lecture ou commentaires n’est pas pratique. Un exemple parmi d’autres : le partage d’un pad propose au visiteur de le télécharger et non de le consulter.

Collabora et OnlyOffice, alternatives les plus crédibles

Nous avons alors testé les “concurrents” libres de Google Doc, voire de Google Suite, que sont Collabora et OnlyOffice, en complément de NextCloud.

Collabora est un éditeur en ligne de documents issus de Libreoffice ou d’OpenOffice. Il s'intègre bien avec Nextcloud mais n’est pas très performant pour un usage mobile et dans ses possibilités de notifications. A suivre car un prototype plus performant est en cours de développement...

Le couple Nexcloud / Onlyoffice n’est pas très fonctionnel car il ne s’appuie pas sur les notions d’utilisateurs et groupes de NextCloud pour bien gérer les droits d’accès. Ceci se comprend puisque Onlyoffice propose son propre portail de collaboration Open Source, la Community Edition, mais limitée à 20 connexions simultanées. Finalement Onlyoffice ne nous semble donc pas suffisamment ouvert par rapport aux standards du libre. D’autre part, il contraint à se créer un compte, à utiliser leur Cloud pour l’application mobile, et l’auto-hébergement n’est pas facile à mettre en place. Ainsi cette solution n’est pas accessible au plus grand nombre.

D'abord de bonnes conditions pour se concenrter sur l'art de collaborer

Avec Koweb, notre priorité est de soutenir la collaboration avant les logiciels libres. Nous proposons donc des formations avec ce que nous considérons être la meilleure solution pour rendre accessible et efficace la collaboration, autant que possible avec des logiciels libres, mais si l’écart de service sur des besoins essentiels est trop important, nous présenterons d’abord des solutions privées.

Nous restons cependant à l’écoute des usagers et de l’évolution régulière des logiciels pour proposer des solutions libres dès que cela nous semble souhaitable. Puis, pour ceux dont la priorité sur l’usage du libre est à la première place, nous proposerons toujours un lien vers les meilleures alternatives que nous avons identifiées.

Il nous semble préférable d’apprendre les bons usages sur l’outil le plus adapté, quitte à ensuite tester d’autres outils plus libres, et trouver la meilleure solution pour reproduire les usages qui conviennent au groupe concerné.

Restez informé.e de nos prochaines publications concernant GDocs Google Drive


Article sous licence CC-BY-SA 4.0. Consultez les conditions à respecter pour l'utiliser librement.


Parlez-en sur vos réseaux préférés


Autres formations et contenus qui pourraient vous intéresser

Koweb propose des formations et publie régulièrement de nouvelles ressources pour continuer à mieux collaborer grâce aux outils numériques.

Former à distance avec Zoom

Former à distance avec Zoom

#Formation #Zoom #GDocs #Accès_libre #Former_à_distance

De la conception à la réalisation d’une formation en ligne avec Zoom. Koweb vous accompagne pour créer et expérimenter votre propre formation en ligne. 12 vidéos et un cadre 100% mise en pratique.

L’essentiel de Google Drive pour la collaboration

L’essentiel de Google Drive pour la collaboration

#Formation #Google_Drive #Les_Essentiels

Formation de 2 heures autour de Google Drive. Google Drive permet de créer, stocker, classer et facilement retrouver tous les documents utiles au projet. Vous disposez ainsi d’un centre de ressources en ligne accessible par tous les acteurs du projet quand ils en ont besoin.

Fermer